Note de traduction : L'extrait suivant se situe au milieu du chapitre 5. Si j'ai choisi de le retraduire, c'est parce qu'il explique clairement qui sont les Were-Hunters, et la différence entre les Katagarias et les Arcadiens. 
Dans la traduction française, il est dit que les Katagarias "s'estimaient" être des animaux se changeant en humain. Ils ne s'estiment pas, c'est ce qu'ils sont. Tout simplement.
Il y est aussi expliqué pourquoi ils se nomment Were-Hunter (Hunter signifiant Chasseur, parce qu'ils chassent les Arcadiens) mais le terme "Chasseur" associé aux Were (Garou) a totalement disparu des livres français, leur définition n'avaient donc plus lieu d'être.

Autre détail, si ici il est clairement dit que les Katagaria considèrent qu'être appelé "garou" avec le nom de leur animal derrière (loup-garou, tigre-garou, panthère-garou...) est insultant, c'est pourtant ce que la traductrice française a mit tout le long des livres, pour compenser l'absence totale du terme Were-Hunter. Ce qui est peut être vrai pour les Arcadiens, mais pas pour les Katagarias.

Les deux paragraphes concernant les femmes Were-Hunters ont carrément disparus en français.
Comme d'habitude, le texte original est tout de suite plus clair et plus détaillé que la traduction simplifiée française.

Vous retrouverez ce passage aux pages 101/102 de votre livre en français.


Chapitre 5

 

(...)
   Les longs cheveux noirs de Dante tombaient librement sur ses épaules.
   "Wulf," dit-il, faisant étinceler une série de crocs que Wulf savait ne pas être réels.
   La panthère n'avait des dents comme ça que sous sa vraie forme animale.
   Wulf pencha la tête à leur vue. "Qu'est-ce que c'est que ça ?
   Dante sourit plus largement, affichant ses dents. "Les femmes les adorent. Je te dirais bien de t’en procurer une paire, mais tu es déjà bien équipé."
   Wulf en rit. "Je n’irais pas jusque là.
   -Je t’en pris oui."
   Pourtant, mis à part les phrases au sens souvent douteux, c'était toujours bon de venir à l’Inferno, même si les Were-Hunters ne le voulaient pas vraiment.  C'était l'un des rares endroits où quelqu'un se souvenait de son nom. Ouais, d'accord, il s’y sentait comme Sam Malone dans Cheers, mais il n'y avait ni Norm ni Cliff assis au bar ici. Plutôt Spike et Switchblade.
   L'homme à côté de Dante se pencha vers lui. "C’est un DH ?"
   Les yeux de Dante se plissèrent. Il attrapa l'homme à côté de lui et le poussa vers l'autre videur. "Emmenez ce putain d'espion Arcadien et occupez-vous de lui."
   Le visage de l'homme pâlit. "Quoi ? Je ne suis pas Arcadien.
   -Connerie," grogna Dante. "Tu as rencontré Wulf il y a deux semaines et si tu étais vraiment Katagaria, tu te souviendrais de lui. Seule une putain de panthère-garou ne le peut pas."
   Wulf arqua un sourcil devant l'insulte qu'aucun des Katagarias n'utilisait à la légère. La racine du terme "garou" signifiait humain. Placer ce terme avant le nom de leur animal était une insulte grossière pour les Katagarias, qui se flattaient du fait qu'ils étaient des animaux qui pouvaient prendre forme humaine, et non l'inverse.
   La seule raison pour laquelle ils toléraient d'être appelés Were-Hunters*[ndlt : were se traduit garou] était le fait qu'ils chassaient et tuaient les Arcadiens, qui étaient des humains capables de prendre forme animale. Sans parler du fait que les mâles de leur espèce chassaient souvent les femelles humaines à des fins sexuelles. Apparemment, le sexe était beaucoup plus agréable pour eux sous forme humaine que sous forme animale, et les mâles avaient un appétit vorace dans ce département.
   Malheureusement pour Wulf, les femelles Were-Hunters qui pouvaient se souvenir de lui n'avaient jamais cherché de partenaires en dehors de leur espèce. Contrairement aux hommes, les femmes avaient des relations sexuelles dans l'espoir de trouver des partenaires. Les hommes les voulaient simplement pour le plaisir.
   "Que vas-tu lui faire ?" Demanda Wulf alors que le videur de Dante entraînait l’Arcadien.
   "Qu'est-ce que ça peut te faire, Dark-Hunter ? Je ne fraye pas avec tes affaires, tu ne frayes pas avec la mienne."
   Wulf débattu un instant de ce qu'il fallait faire, mais si l'autre homme était vraiment un espion Arcadien, il pourrait très probablement gérer la situation tout seul et ne savourerait pas l'idée d’avoir de l'aide, en particulier d'un Dark-Hunter. Les Garous étaient extrêmement indépendants et détestaient que quiconque ou quoi que ce soit interfère avec eux.

 


Texte original © Sherrilyn Kenyon
Traduction © Dark-Hunter Francophone

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir