----- Liste des séries de Sherrilyn Kenyon / Kinley MacGregor
----- Liste des livres de la série "Dark-Hunter"
----- Lire des extraits de la série "Dark-Hunter"


 

Genre : Romance paranormale / Urban fantasy
Publiée en France
Série en cours 

  - Suivez l'actualité de la série " Dark-Hunter" sur la page Facebook
"Dark-Hunter Francophone - Fans de Sherrilyn Kenyon".
 

 


Description de la série


En bref

Dark-Hunter est une longue série littéraire alliant romance paranormale et urban fantasy sur fond de mythologies. Venant des États-Unis, où elle connaît un vif succès depuis 2002, elle est suivie par de nombreux fans à travers le monde, et en France depuis 2005. Dans ces romans, nous suivons divers types de Chasseurs protégeant l’humanité. Les Dark-Hunters étant les premiers à apparaître en tant que personnages principaux, la série porte leur nom, mais ils ne sont pas majoritaires pour autant.



En détails

Cette série se situe à notre époque, principalement aux États-Unis et particulièrement à La Nouvelle-Orléans, bien que l’on se retrouve parfois dans d’autres États, ou plus rarement, dans d’autres pays.

Présentée comme une série de vampires d’un nouveau genre. Les Dark-Hunters eux-mêmes n’en sont pas.
Pour traquer leurs proies ils ont été dotés par la déesse Artémis des attributs propres à l’image que l’on se donne des vampires :des crocs. Et pour ne pas se détourner de leur but, ils ne peuvent pas vivre au soleil. En revanche l’image du vampire peut s’appliquer à leur proie, les Daimons, qui ne peuvent pas vivre au soleil et se nourrissent d’âmes plutôt que de sang pour survivre.

Trois types de Chasseurs ("Hunter" en anglais) se partagent la garde de quatre mondes : la Terre, le Temps, l’Espace et les Rêves. Ils travaillent en général seuls, mais s’allient parfois pour protéger les humains, les autres Chasseurs, les dieux ou les Apollites : Ils forment ensemble, la pyramide de protection.

- Tout d’abord les Dark-Hunters, qui ont donnés leur nom à la série. Créés par la déesse Artémis qui garde leur âme pour s’assurer de leur allégeance, ils n’ont qu’une seule fonction : protéger l’humanité des Daimons.

 - Les Were-Hunters (traduit simplement « Garous » en français), mènent leurs propres combats. Ils peuvent voyager dans l’espace (comprenez d’un lieu à un autre) et le temps.

 - Et enfin les Dream-Hunters qui protègent notre sommeil et nos rêves. Fils des dieux grecs du Sommeil, plusieurs d’entre eux veillent sur un Dark-Hunter en particulier.

Au fur et à mesure de la série, d’autres protagonistes vont s’ajoutent à cet univers : les humains, bien évidement, les dieux de plusieurs panthéons, des démons en tout genre qui se retrouveront face à leurs propres ennemis : les Hellchasers. Mais ces derniers n'appartiennent pas à la Pyramide de Protection.



A la lecture des premiers livres, on ne peut pas se douter de la tournure que va prendre l’histoire.
Il ne faut d’ailleurs pas s’arrêter au ton donné par les premiers livres, ni au style d'écriture. Et ce pour plusieurs raisons :

- Le premier livre, L'homme maudit, n’est pas l’histoire d’un Dark-Hunter. Aux États-Unis il est même considéré comme à part, et seulement lié au même univers. Le personnage de Julian permet d’introduire le premier Dark-Hunter de la série, Kyrian, et revient de manière régulière.

- En France, dès le deuxième livre, certainement pour une raison marketing et afin d’inclure cette série dans la section Harlequin dans laquelle elle est parue la première fois, le texte et le style d’écriture de l’auteur ont été modifiés (parfois à l’extrême) pour rentrer dans le genre. En plus de cela, il manque de nombreux passages, y compris la fin du livre 3.
Les premiers livres ne reflètent donc pas le ton réel donné par l’auteur.
Le style de l’auteur n'a été respecté qu’à partir du livre sur Acheron (Dark-Hunter #15 - Acheron), bien qu'il s'y trouve encore des erreurs. Si la raison est autre, nous ne l’avons jamais eu, les responsable des éditions J’ai Lu ne s’étant jamais expliqués sur ce point.

- Les dix ou douze premiers livres (ou plus, ou moins, selon le ressenti de chacun) mettent en place tous les liens entre les différents types de personnages qui évolueront dans cet univers de plus en plus vaste et de plus en plus complexe. Ils correspondent surtout à l’image de la romance paranormale de base, avec une histoire de couple qui prend une place importante dans l’histoire, aux côtés d’une histoire de fond qui se dévoile doucement et à laquelle on ne fait pas forcément attention. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il y a bien une histoire que se suit d’un livre à l’autre.

- Vous verrez que passé un certain cap, la situation s’inverse. On reste dans la romance paranormale – il y a toujours et il y aura toujours un couple central –, mais l’action prend plus de place, avec des intrigues, de nombreuses questions et des informations données d’un livre à l’autre, au grand bonheur des fans et des lecteurs les plus pointilleux. Il sera de plus en plus difficile d’ailleurs de passer à côté d’un livre. L’action s’enchaîne et ne s’arrête plus !



Sherrilyn Kenyon a créé un univers complexe, dans lequel elle fait évoluer plusieurs centaines de personnages. Un univers dont elle connait depuis longtemps la finalité. La seule chose qu’elle ignore, c’est le nombre de livres qu’il lui faudra pour arriver à cette fin.
De ses propres mots, elle ne s’arrêtera que lorsqu’elle s’ennuiera de l’écrire et n’aura plus d’idées.

L’originalité de cette série, c’est que l’auteur ne s’est pas arrêtée à une seule intrigue. Il y en a plusieurs, autant que de types de personnages. Chacun ayant leur lois, leurs règles, leurs histoires.
Au milieu de personnages charismatiques tel qu’Acheron mais dont on découvre l’histoire au fil des romans avant même son propre livre. Il en est d’autres qui sont des énigmes à eux seuls, dont on ne sait encore actuellement, absolument rien, ou très peu, bien qu’ils soient importants. Mais ces questionnements finissent toujours par se croiser.

Les théories s’enchaînent sur les groupes de discussions et les forums du monde entier.

Sherrilyn Kenyon a créé son univers autour de quatre arcs narratifs principaux. En l’état actuel aux États-Unis (2015), la série n’a même pas achevé le deuxième arc.

Ils ont été présentés ainsi :

Le premier concerne Acheron et s’achève par son histoire (Dark-Hunter #15 - Acheron).
Le second concerne Jaden, toujours en cours en 2015, on ignore le nombre de livre qu’il comptera.
Le troisième concernera Savitar.
Quant au dernier, c’est un mystère encore non divulgué par l’auteur.
Ces arcs ne sont pas figés, ils ne marquent pas une coupure nette dans la série. Ils se lisent l’un à la suite de l’autre et sont surtout une façon de marquer un tournant dans la série, qui évolue avec ses personnages.

Vous l’aurez compris, la série ne s’arrêtera pas demain. Si vous voulez vous lancez, ce sera pour longtemps.

Bonne lecture.

Nous sommes les Ténèbres. Nous sombres les Ombres.

Nous sommes les Justiciers de la Nuit.

Nous sommes seuls, à nous tenir entre l’humanité et ceux qui veulent la voir détruite. Nous sommes les Gardiens.

Les Gardiens sans Âmes.

Nos âmes ont été prises pour que nous puissions surveiller les Daimons que nous poursuivons. Lorsqu’ils nous voient, il trop tard.

Les Daimons et les Apollites nous connaissent. Ils nous craignent. Nous sommes la mort pour tous ceux qui attaquent les humains.

Ni Humain, ni Apollites, nous existons au-delà de la Vie, au-delà du royaume des Morts.

Nous sommes les Dark-Hunters.

Et nous sommes éternels.



Petit message de l'équipe  "Dark-Hunters Francophone" concernant les Dream-Hunters :

Sur ce site (et sur notre page Facebook), vous remarquerez que nous ne parlons jamais de la « série Dream-Hunter ». Car elle n’existe pas en tant que telle.
Cette décision de créer un monde à part (comprenez avec une numérotation distincte) est le fait des éditions J’ai Lu qui à l’époque n’avait « pas une vision complète de l’auteur. Et le sentiment qu’elle a créé son monde au fur et à mesure ». [email reçu en septembre 2012]. Et n’ont d’ailleurs pas cherché à en savoir plus sur la série qu’ils comptaient publier. Alors que, comme dit plus haut, Sherrilyn Kenyon sait très bien depuis le début comment se terminera toute cette histoire… information confirmé lors sa venue à Paris.

Une création fictive que nous considérons comme inappropriée. En effet, il y peu de livres les concernant dans la série Dark-Hunters, Sherrilyn Kenyon ne les fait apparaître que lorsqu’il y en a besoin dans la trame de la série, de la même façon qu’elle alterne avec un Garou, un dieu, un démon… ou autre chose… le dernier fut La Gardien d’Azmodéa (paru en 2011 aux Etats-Unis), et depuis, il n’y en a pas eu de nouveau, et les sorties ayant été annoncées jusqu’en 2018, la « série » Dream-Hunters en France n’est pas prête de voir un nouveau livre apparaître avant plusieurs années. Pour en savoir plus : (lien article sur les Dream).

Même s'ils peuvent être considérés comme un spin-off (puisqu’il y a des énigmes propres aux Dream-Hunters) ils font malgré tout partie intégrante de la série "Dark-Hunter" aux États-Unis et dans tous les autres pays, exception de la France.

Les Were-Hunters/Garous sont aussi très différents, et sont arrivés plus tardivement dans la série, mais étrangement ça ne choque personne que les livres les concernant soient restés à leur place dans la série.

Sur le site de Sherrilyn Kenyon, la division de la série en plusieurs catégories : Dark-Hunters ; Dream-Hunters ; Were-Hunters et Hellchasers, n’est là que pour renseigner les lecteurs et les joueurs de jeux de rôle (RPG) sur la ou les catégories de personnages concernés par un livre en particulier. Catégories qui apparaissent également sur notre site.

Vous verrez en cliquant sur « Dark-Hunters Series » que tous les livres y apparaissent.

C'est pourquoi, par exemple, nous considérons La chasseuse d'Artémis, comme le Tome 19.
Nous avons choisi de suivre la numérotation originale de la série.

 

Nous nous excusons si parfois, cela en embrouille quelques-uns.


Texte © Dark-Hunter Francophone
Source : http://sherrilynkenyon.com/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir