AVERTISSEMENT :
L’extrait suivant comme l’ensemble de ceux présents sur ce site internet, a été traduit par l’équipe de Dark-Hunter Francophone d’après le strict respect du texte original. 
Toutefois nous ne sommes pas traducteurs professionnels, le sens d'une phrase peut nous avoir échapper. Si vous trouvez une faute ou une phrase mal construite, n'hésitez pas à nous le signaler par e-mail.


Deadman's Cross #2 - Death Doesn't Bargain


 

   [...]
   Kalder fut stupéfait par la confession inattendue de Thorn. Comment le bâtard du démon avait-il pu le libérer une nouvelle fois dans le monde, s'il savait vraiment qui et ce qu’était Kalder ? Ce qu'il était capable de faire ? Cela n'avait aucun sens…
   "Tu le savais ?" l'accusa Savitar. 
   "Bien sûr je le savais." Thorn était indignée. "Je ne suis pas stupide. Je te laisse cette prérogative, cervelle-de-surf. 
   Savitar envoya une explosion de feu directement sur Thorn.  
   Thorn lui renvoya en pleine mesure. "Ne commence même pas avec moi, Chthonien. Ou je t’enfoncerai ta planche de surf dans une partie de ton anatomie que tu n'oublieras jamais.
   -Espèce de bâtard !
   Cela calma Thorn qui suivait Savitar comme un prédateur sauvage après la bête qui l'avait blessée. La rage coulait de toutes les parties de son corps. "De toutes les créatures, comment oses-tu m'accusez de ça !
   Ce fut au tour de Savitar d'être indigné.
   -Je te demande pardon ?  
   -Demande tout ce que tu veux, mais tu ne l'auras pas. Et tu m'as bien entendu. Comme si tes mains étaient plus propres dans ce combat que les miennes, ou que tu serais moins susceptible de changer de camp. Si jamais tu penses le temps d’un battement de cœur que je changerais de loyauté en faveur de mon père, alors tu ferais bien d’y réfléchir à nouveau, et souviens-toi que le jour où je le ferais, je tuerais mon fils et ma femme dans le processus. Alors vas te faire foutre, Chthonien ! Et tes soupçons aussi ! Tu peux les prendre tous et les enfoncer dans ton cul et dans ta gorge ! Mes liens avec le bon côté de ce combat sont beaucoup plus forts que les tiens !
   -Ta femme ?" Le capitaine resta bouche bée.  
   Thorn se figea instantanément. Puis il recula d'un pas comme s'il se rappelait soudainement que lui et Savitar n'étaient pas tous les deux seuls sur l'île.
   Ses traits pâlirent tandis qu'il regardait autour de lui, et devenait parfaitement conscient du nombre de personnes qui pouvaient témoigner de son lapsus.
   Savitar lui lança un sourire maléfique. "Oui, chéri nous avons tous entendu ce que tu as dit. Tu veux continuer ? Quelles autres petites choses intéressantes as-tu l'intention de laisser sortir au milieu de ta joute verbal ?
   Thorn plissa les yeux. "Attention, chéri, tu sais ce qu'on dit de ceux qui vivent dans des maisons de verre.
   -Ils ont beaucoup de soleil ? Thorn se moqua de son sarcasme. "Je pensais qu'ils étaient couverts de beaucoup de merdes d'insectes, pour ma part. Mais c’est du pareil au même.
   Savitar serra la mâchoire, il était visiblement à peine capable de retenir son envie de le frapper. "Tu rends vraiment difficile le fait de ne pas t’étriper chaque jours.
   -Idem.  
   -Eh bien, j'aurais dû savoir... "
   Cameron resta bouche bée au moment où un homme de la même taille que Savitar apparut à côté d'elle et de Kalder. Ce qui voulait dire, qu’il était gigantesque. Seulement, au lieu d'être musclé, il était maigre, mais tout aussi létal et mystérieux. Il n'y avait aucun doute sur son pouvoir, il pouvait facilement rivaliser avec le reste d'entre eux.
   Et plus encore.
   La seule différence était qu'il avait des cheveux noirs exceptionnellement longs et des yeux d'argent tel du mercure qui tourbillonnaient comme la mer pendant une tempête. Des yeux âgés disant qu'il avait vu plus que sa juste part de problèmes et de misère.
   Et il portait un simple manteau de laine noire plus semblable à celui du capitaine que le style très chargé en motifs que favorisaient Thorn, Bart ou Will.
   À son approche, Thorn et Savitar se séparèrent comme deux enfants désobéissants venant de se faire prendre par leurs parents et voulant cacher leur mauvaise conduite avant qu'une grande fessée ne s'ensuive.
   "C’est lui qui a commencé." Dit Savitar en désignant Thorn d’un geste du menton.
   "Acheron !" Cria de bonheur Janice. "Éloigne-moi de ces idiots !"
   Les yeux de Cameron s'agrandirent lorsqu'elle réalisa qu'il s'agissait du mystérieux Acheron Parthenopaeus qui menait les Dark-Hunters - le groupe de guerriers chargés de protéger l'humanité contre les Daimons qui s'en prenaient à eux et à leurs âmes. Contrairement aux Hellchasers de Thorn, qui renvoyaient les démons dans leurs dimensions après qu’ils se soient évadés ou qu'ils aient brisé la règle qui leur avait permis un sursis temporaire, ou les Nécrodémiens tels que son frère, qui tuaient les sombres démons qui refusaient d’y retourner ou étaient trop dangereux pour être maîtrisés, risquant un danger pour le monde ou pour l'humanité, les Dark-Hunter étaient plus proches des assassins pour les dieux.
   S'arrêtant devant Savitar, Acheron arqua le front, perplexe.
   "Question. Qui a enfermé ma Chasseresse dans une caverne ? Kalder leva la main.
   -C'était moi, mais elle est libre de partir à tout moment. Je l'ai seulement fait pour la protéger de la lumière du soleil.
   -Alors je ne te tuerai pas." Acheron se retourna brusquement vers Savitar et Thorn. "Et vous deux espèces d'idiots... Sérieusement ? Nous avons une infestation majeure de démons, des portails qui cèdent, et un Malachai en liberté, et vous deux vous vous battez comme des gamins au milieu de tout ça ?
   Avec un ricanement troublé, Savitar croisa les bras sur sa poitrine.
   -Tu sais, tu n'es pas si vieux, ou si grand, pour que je ne puisse pas te donner une fessée.
   Sancha leva la main pour se porter volontaire.
   -En aurais-je l'honneur ? Ou je pourrais le retenir si vous le souhaitez. S'il se débat, c'est mieux, je vous le dis.
   Acheron pouffa devant son offre.
   -Attention, amour. Ma morsure est bien pire que mon aboiement.
   Elle eut un sourire séduisant.
   -Je compte sur ça, amour. Je compte vraiment sur ça."
   Elle lui fit un clin d'œil explicite. Ce fut au tour de Thorn de sourire.
   "Que puis-je te dire, vieux Ack ? Ils ont été damnés pour une raison. Et un peu plus pour certains."
   Acheron secoua la tête.
   "Je suis content de ne devoir me disputer qu’avec les Dark-Hunters. Et quelques Dream-Hunters et Were-Hunters.
   -Et je dois me disputer avec des crétins." Savitar désigna Thorn. "Avec leur seigneur-roi debout juste en face de nous. Alors je te défie de lui poser des questions sur le Cyphnian qu'il a sciemment envoyé à Vine pour jouer avec ses amis. Vas-y. Je te défie."
   Acheron s’immobilisa le temps d’un battement de cœur et demi. Ses yeux rougirent alors que ses cheveux noirs se déployaient. Pourtant, contrairement à Savitar, il ne réagit pas. Au lieu de cela, il pressa un doigt sur sa tempe comme s'il réprimait une migraine.
   "Thorn... dis-moi que tu avais une bonne raison de faire ce que tu as fait.

{Scène coupée pour cause de spoilers}

   Thorn soupira lourdement.
   "Rétrospectivement, c’était un plan stupide. Mais étant donné que j'étais en plaine bataille à ce moment là, avec Michael et Gabriel qui me harcelaient et toute sorte d'enfer qui se déchaînaient, c'était le mieux que je pouvais trouver.
   Savitar s'était finalement calmé.
   -Pourquoi ne l'as-tu pas dit plus tôt ?
   -Vous ne m'as pas donné une chance, psycho-con.
   Acheron leva la main.
   -Arrêtez ça les enfants ! Avec Adarian qui se déchaîne dans les Caraïbes, nous avons assez de problèmes sans que vous vous opposiez les uns aux autres. Maintenant un peu de tenue, ou je vous jette tout les deux en pâture à ceux qui ne seront pas nommés.
   Thorn roula des yeux, puis se tourna pour maudire Kalder.
   -De toutes les îles de tous les mondes. Tu nous as faire atterrir sur celle-ci ? Vraiment ?
   Kalder haussa les épaules.
   -J'ai toujours visé mal."
   Zumari se mit à rire. Contrairement à Kalder, le guerrier Massaï était réputé pour ses talents de lanceur de couteaux et de lances.
   "Il ne ment pas là-dessus. Tu devrais le voir lancer une lance."
   Grognant au fond de sa gorge, Thorn affronta Mara et Devyl.
   "Combien de temps cela prendra-t-il pour que vous fabriquiez un nouveau navire ?
   Mara se mordit la lèvre en y réfléchissant.
   -À partir de rien ? Des mois. Mais je pourrais me lier avec un bateau plus rapidement." Ses yeux d'ambre dansaient avec amusement. "Il ne vous ait jamais venue à l’idée d’en avoir un de rechange, n'est-ce pas ?"
   Ils se tournèrent tous vers Acheron. Au début, il parut irrité par le fait qu'ils se reportaient sur lui, mais avec un soupir, il s'y résigna.
   "Frégate ou sloop ?" Demanda-t-il au capitaine.
   Devyl sourit. "Un vaisseau de guerre de premier ordre. J'ai toujours été partial. D'ailleurs, mes aéromages ont besoin d'espace pour manœuvrer au combat. Et ma lady n'aime pas être à l'étroit."
   Acheron acquiesça lentement.
   "D'accord. J'en aurai un amarré et prêt ici au crépuscule." Il jeta un coup d'œil à Savitar. "Peux-tu réussir à être hospitalier jusque-là ?
   -Je préférerais être éventré. Ou mieux encore, les éventrer.
   -Sav…
   Il ricana.
   -Ne te moque pas de moi, crétin. Comment t’es tu procuré ce magnifique manteau de pirate que tu portes encore ?
   Acheron lui lança un regard amusé.
   -La morale de l'histoire n'est pas de tirer le premier sang. C'est de tirer en dernier.
   Savitar roula des yeux.
   -Bien. Mais rappelles-toi, tu me le devras. Et Thorn me le doit deux fois.
   -Moi ?" grogna Thorn. "Pourquoi est-ce que je te dois quelque chose ?
   -Je n'ai pas mangé tes petits Toutouthorn quand ils sont apparus sur ma plage sans invitation.
   Thorn bafouilla d'indignation.
   -Dois-je te rappeler que tu as personnellement recommandé la moitié d'entre eux pour mon équipage ? Cela ne fait-il pas d'eux des Savitoutous ?
   -Ou serait-ce des saboteurs ?" Demanda Belle avec une lueur mauvaise dans les yeux.
   De manière parfaitement synchronisée, Savitar et Thorn tournèrent la tête pour la regarder. Et avec la même grimace de dédain.
   Un exploit impressionnant, en fait.
   Bart rit tandis que William grimaçait. "Est-ce que ces deux-là se disputent toujours comme un vieux couple marié ?
   -Toujours," dit Acheron avec un soupir. "Soyez reconnaissants, vous avez seulement dû les écouter pendant quelques minutes. J'ai ces conneries qui résonnent dans mes oreilles depuis plusieurs milliers d'années.
   Bart se gratta la barbe. "Et vous êtes toujours sain d'esprit ?"
   Acheron haussa les épaules. "C'est une question d'opinion. En outre, la santé mentale est surfaite. 
   -Mais le silence ne l'est pas. Alors qu'il y ait du silence sur mon île. Et la paix, messieurs dames. Vous pouvez camper dans les chambres de l’Omegrion car je doute que les Were-Hunters soient en visite - et ils feraient mieux de ne pas venir parce que je ne peux plus prendre de créatures ici aujourd'hui. Il y a une raison pour laquelle je vis dans la solitude ! Ça veut dire que j'ai tendance à manger tout ce qui s’introduit ici !" Savitar grogna à nouveau. "Acheron, puisqu'il n'a apparemment rien de mieux à faire avec son immortalité que de mettre son petit nez maigrichon à l'endroit où ça ne le concerne pas, je peux te montrer où c'est, alors vois avec lui à propos de ton navire pour que tu sois parti avant que j'en finisse avec ma sieste. Thorn vous surveillera pendant que vous êtes là, et s'assurera qu'aucun d'entre vous ne pisse sur mes tapis."
   Thorn s’indigna. "Excuse-moi ?
   -J'ai essayé une fois de te trouver une excuse et voilà ce qui est arrivé. Me retrouver coincé avec toi s'avère être une douleur dans mon éternité. Alors sois un bon père et garde tes enfants pendant que je fais la sieste. Garde-les éloignés de mes tiroirs de sous-vêtements et de mes meubles pour la durée de leur séjour."
   Et sur ce, Savitar disparut dans l'air.
   Thorn serra les dents.
   -Est-il trop tard pour convoquer une divinité de la mer en colère et couler cet endroit ?
   Acheron lui fit un sourire arrogant.
   -Je pense à une déesse vicieuse de la destruction qui aimerait certainement t’aider dans ce sens. D’autant qu'elle ne l'aime pas trop. Cependant, il y a un sérieux inconvénient à la libérer.
   Will pencha la tête.
   -C'est ?
   -La fin du monde", répondit le capitaine. D'où le surnom de "déesse de la destruction", mon garçon. Les risques du métier.
   -Mmm," acquiesça Acheron. "Tout comme l'âme de Sallie, une fois qu'elle sort de son récipient, elle est un peu difficile à remettre dedans.
   -Oui, mais la dernière fois qu'elle est sortie, elle a coulé Atlantis." Thorn jeta un coup d'œil sur l'île. "C'est considérablement plus petit que ça. Je pense ...
   Un éclair vola vers sa tête.
   Thorn le dévia. "Tu m'as manqué, Savitar !
   Une noix de coco le frappa si fort dans le dos qu'elle le laissa face contre terre dans le sable.
   Non, je ne t'ai pas manqué. 
   La voix désincarnée de Savitar était claire et nette.
   -Je te déteste vraiment, Chthonien."

 

 

 


Texte original © Sherrilyn Kenyon - 2018
Traduction © Dark-Hunter Francophone

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir