AVERTISSEMENT :
L’extrait suivant comme l’ensemble de ceux présents sur ce site internet, a été traduit par l’équipe de Dark-Hunter Francophone d’après le strict respect du texte original (dialogues et syntaxe). Le texte que vous retrouverez ci-dessous n'est donc pas forcément celui que vous trouverez dans l'édition française.

Toutefois nous ne sommes pas traductrices professionnelles, le sens d'une phrase peut nous avoir échappé. Si vous trouvez une faute ou une phrase mal construite, n'hésitez pas à nous le signaler par e-mail.


Dark-Hunter #29 - Shadow Fallen


   

 

   Akantheus Leucious Forneus était né pour un seul but : être une épine dans le cul de son sombre père. Du moins, c’était ce que son père avait proclamé depuis le jour où Thorn avait abattu l’étendard de combat de son père, s’était acharné dessus et avait déclaré la guerre à ce vieux bâtard.
   Il avait porté la crise d’adolescente  à un tout autre niveau. Et qui pourrait le lui reprocher ? Ses deux pères, naturel et adoptif, l'avaient impitoyablement utilisé comme un outil dans des guerres dont il ne voulait pas faire partie, puis s’étaient retournés contre lui au moment où il avait cessé de leur plaire. Au moment où il avait exprimé une seule idée qui n'était pas la leur.
   Et puis merde.
   Ils ne lui avaient montré ni loyauté ni amour.

   Alors pourquoi auraient-ils dû s'attendre à sa loyauté en retour ? L'hypocrisie était ahurissante. À quel moment de sa vie était-il censé avoir appris des sentimentalités tels que le respect et les liens familiaux alors qu’il n’avait jamais connu qu’une trahison et une haine amère ?
   Contrairement à leur stupidité, Thorn était né avec un esprit qui lui était propre et doté de suffisamment de compétences au combat pour rendre envieux même les dieux de la guerre. Ou plus précisément, pour les faire se prosterner devant lui et son impitoyable armée.
   Et donc, il était en guerre contre père depuis qu'il avait abandonné ses chaînes et refusé d’exécuter les ordres de son père. Il avait été dans le sang et les entrailles jusqu’aux genoux, et cela lui convenait.
   Il ne connaissait pas d'autre moyen.
   Non pas que quelque chose avait changé depuis. Il avait eut les genoux dans le sang et les entrailles déjà avant sa rébellion. La seule différence maintenant était qu'il protégeait les humains au lieu de les massacrer.
   Bien que certains jours, il se demandait pourquoi il se dérangeait pour ça. En effet, il y avait des moments où il était difficile de distinguer l'humanité des démons qui se battaient pour son père.
   Comme maintenant. Les humains dans ses rangs étaient tout aussi cruels et froids. Certains jours, ils étaient encore pires.
   "On se retire !" cria-t-il à ses hommes. L'armée démoniaque avançait et il en perdait trop.
   Plus besoin d’en voir tomber.
   Belial était une salopard vicieux qui vivait pour le sang et boucherie. Cela l'avait toujours été. Et c'étaient des jours sombres pour les humains.
   "Où sont nos renforts ?
   -Nous avons été abandonnés." Railla Thorn en entendant la question de son commandant en second.
   Hugh pâlit. Un fait qui n’arrivait jamais chez ce guerrier chevronné, non pas que Thorn lui en veuille. N'importe qui avec du bon sens pisserait dans son armure en ce moment.
   "Hellchasers, on se repli !" cria-t-il, espérant en sauver le plus possible.
   Merde pour ça Belial.
   Thorn tressaillit en voyant un segment entier de son flanc droit tomber. C’est ce que tu mérites, salaud. Il avait banni son fils à La Terre Derrière le Voile*, sans ça Cadegan aurait pu guider les forces de Belial sans hésiter. Il était le seul chevalier à la hauteur des prouesses de Thorn.
   Maintenant…
   Thorn se faisait botter le cul et n’aimait pas ça du tout. Et Cadegan subissait un sort pire que la mort parce que Thorn ne pouvait pas se résoudre à être assez miséricordieux pour tuer son propre enfant, même pour le bénéfice de l'humanité.
   Que je sois maudit pour ça.
   Hugh grogna en combattant un autre démon. "Qu'est-ce qui a rompu l'équilibre ?"
   Tuant sa propre cible, Thorn serra les dents. Il n’avait pas de réponse à cela. Tout ce qu'il savait, c'était que leurs ennemis devenaient de plus en plus forts et qu'ils diminuaient en nombre.
   Quelque chose nourrissait Belial et s’ils ne le découvraient pas de sitôt, il serait trop tard.
   Pour la première fois depuis des siècles, Thorn craignit de perdre cette guerre.
   Et sa propre vie dans le processus.
   Bon sang ! Il devait aller au fond des choses et découvrir ce qui se passait.

 

 

 *En français dans le texte


Texte original © Sherrilyn Kenyon - 2020
Traduction © Dark-Hunter Francophone

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir