----- Présentation de la série "Les Chroniques de Nick"
----- Retour à la liste de livres


Genre : Fantastique
Lectorat : Jeunes Adultes
Éditeur original : St Martin's Griffin
Titre original : Invision
Date de sortie - États-Unis : 3 mai 2016
Nombre de pages - États-Unis : 368

PERSONNAGE PRINCIPAL


Nick


*Invision : manque/absence de vision ou de pouvoir. Il n'y a pas de traduction en français.



S'il vous plait, prenez en compte que, si vous n'avez pas lu Les Chroniques de Nick #6 - Instinct, le résumé ci-dessous pourrait être un spoiler.


  
   Lieu : La Nouvelle-Orléans

   Un garçon...
   Beaucoup de démons.

   Vous pensez qu'il y a beaucoup de pression sur vos épaules? Nick Gautier est né pour provoquer la fin du monde. . . ce n'est pas facile d'être l'héritier d'un démon tout puissant.

   Mais Nick est déterminé à contrecarrer son destin et à entrer dans une bonne université. Pour être plus que ce que ses gènes et la prophétie prédisent. Personne ne dira jamais à ce Cajun têtu qui il est ou ce qu'il est vraiment. Ou comment vivre sa vie.

   Pas même le Destin de l'Univers. Mais maintenant que lui et son équipe de dieux anciens et de démons ont revendiqué l'Œil d'Ananké et qu'il voit les erreurs de l'avenir, il doit combattre les démons qui sont de loin les plus meurtriers et les plus perfides de tous ceux qu'il a combattu jusqu'à présent. Alors même que son ennemi juré est de retour et déterminé à reprendre sa place en tant qu'annonciateur de l'Armageddon. Même si cela signifie tuer Nick et griller tous ceux qu'il aime.


- On en parle sur le forum -
Les Chroniques de Nick #7 : Invision






 <= Livre précédent   Livre suivant =>

 NOS AVIS SUR "INVISION"

 Celui d'Aliénora (Lecture en anglais)

   Vous êtes un(e) lecteur/lectrice de la série Dark-Hunter et les mystères autour des personnages et leurs liens entre eux vous fascinent ? Dans ce cas, je vous encourage fortement à lire Les Chroniques de Nick, cette série va bien au-delà d’une simple série dérivée, c’est à la fois un prequel  et une part intégrante de la série Dark-Hunter. Une chose à laquelle on ne s’attend pas vraiment en commençant la série…
   Lorsque que Sherrilyn Kenyon avait dit, quelques années plus tôt, qu’on y apprendrait  beaucoup de choses sur des personnages comme Acheron, Jaden, Jared et même Cherise, etc… j’étais tout de même loin de m’imaginer autant de révélations.
   Les Chroniques de Nick sont vraiment des éléments importants et complémentaires à Dark-Hunter. Et Invision  me l’a prouvé…
   C’est bien simple, plusieurs questions que se posent les lecteurs de la série Dark-Hunter ont déjà trouvé leur réponse dans Les Chroniques de Nick. Et quelques unes sont données dans Invision.  Pour être honnête, je ne m’attendais pas à cette nouvelle avalanche de révélations, ni à ces nouveaux retournements de situation, même si j’en avais l’habitude depuis le tome 4 et surtout le tome 5.

    Parlons du livre maintenant. On retrouve Nick en possession de l’Œil d’Ananke, un artefact divin qui permet de voir le passé et le futur… et donne le pouvoir, peut-être, de le modifier. Il m’a donné très vite l’impression de ne pas pouvoir se défaire de cet objet, et il n’arrête pas de regarder dans le passé et l’avenir. Mais toutes ces visions apocalyptiques de son avenir commencent lentement à le rendre fou. En effet, il se revoit sans cesse tuer Nekoda, Kyrian et tous les autres… de quoi rendre insomniaque n’importe qui. Et il ne veut qu’une chose : modifier ce futur, combattre sa propre destinée. Une chose qui n’est pas si facile et qui a un prix.

   Je ne sais pas comment résumer mon sentiment quand j’ai refermé ce livre. C’est un livre assez petit, quoique dans la moyenne des livres de cette série (un peu plus de 350 pages), mais très dense en révélations et en action. Tous les évènements se déroulent dans un très court laps de temps. Et à la fin on en redemande, d’autant que comme toujours, Sherrilyn Kenyon termine le récit sur un cliffhanger et entretient le suspens en attendant la suite, qui ne paraîtra que dans un an. Ce livre est juste surprenant, tout autant qu’il est inattendu. Inattendu car bien que Sherrilyn Kenyon nous ait habitués à avoir quelques révélations majeures depuis Illusion (tome 5) mais aussi dans les derniers livres de la série Dark-Hunter, je ne m’attendais pas à celles-ci, enfin en tout cas pas dans Les Chroniques de Nick

   Des évènements vont remettre en question des choses qu’on aurait pu croire acquises. Grâce à Jaden, Nick va pouvoir se rendre dans son futur, et ce qu'il va y découvrir est surprenant : le futur a changé. Ce n’est plus celui de Nekoda. C’est un autre Malachai qui a détruit le monde et le gouverne, Nick semble s’être battu aux côtés d’Acheron…  
   Mais le futur est toujours apocalyptique, si nos héros semblent avoir tous été éliminés, leurs enfants eux continuent la lutte. C’est assez perturbant de voir cette nouvelle génération devenue adulte, alors que certains ne sont encore que des nourrissons dans la série Dark-Hunter… et que d’autres n’existent pas encore, comme les enfants de Simi (le mystère sur l’identité de leur père reste en revanche entier) se battant aux côtés des enfants de Nick et ceux de Valerius ou encore de Cadegan ! Surtout, quand on comprend que tous leurs parents sont morts dans le combat contre le Malachai…

   Ce futur, Ambrose voulait déjà le changer… Nick l’a modifié sans pour autant (pour l’instant) avoir empêché la destruction du monde tel qu’on le connait.
  
Le futur peut donc vraiment être changé. Mais à quel prix ? Qu’est-ce qui a provoqué ce changement ? Faut-il chercher du côté des révélations faites sur Cherise et ses origines dans le livre précédent ?
    Cherise justement, et sa mort annoncée. Nick a gardé cet objectif d’empêcher sa disparition et, chose heureuse, Jaden, Caleb et Xev semblent sûrs d’eux lorsqu’ils annoncent que cet évènement tragique n’est pas un point fixe dans le temps, et donc peut être changé.
  
Tout le livre se concentre sur cette idée – certes développée dans les précédents – le passé, le futur, ce qui peut ou non être modifié. Et ce que peut nous apprendre le passé.
   Que Sherrilyn Kenyon nous dévoile certaines choses par l’intermédiaire de visions du passé (très très lointain) et aussi très intéressant pour savoir comment on en est arrivé là, on revient presque aux origines du Malachai. Ainsi Nick, comme nous avec lui, découvre aussi et entre autres des évènements du passé de Kyrian en s’approchant des statues de ses sœurs (scène particulièrement émouvante lorsque ses pouvoirs de Malachai semblent donner vie un court instant à la statue de la sœur aînée de Kyrian) ; le passé de Caleb et Xevikan et même… une image très lointaine du Malachai à l’origine de la lignée de Nick, qui nous dévoilera une autre surprise de taille.

  
J’avais écris il y deux ans que le tome 5 (Illusion) était un peu le livre de Kody car on y apprend ses origines (très inattendues), ses motivations, etc… Dans Invision, c’est Jaden qui devient un personnage majeur du récit. Et de fait, on parle aussi de Jared, bien que ce dernier soit absent. Car oui, l’essentiel des révélations faites dans ce livre vont concerner Jaden : comme la nature du lien qui l’unit à Jared, sur lequel on se posait tant de question depuis Le prédateur de rêves (Non, je ne vous dirais pas si certaines des théories avancées sur notre forum sont justes…). Enfin ! Le lien entre Jaden et Verlyn (le dieu originel prisonnier de Noir, pour qui Lydia note une ressemblance avec Jaden dans Le gardien d’Azmodea) et aussi expliqué (là encore, je dirais que quelques théories sur le forum ont visées juste, mais je ne vous en dirais pas plus).
  
On apprend donc beaucoup de choses dans Invision, et la question se pose plus que jamais : comment tout ça va être intégré dans la série Dark-Hunter ?
   Car lors de notre première rencontre avec Nick dans le livre de Kyrian (Les démons de Kyrian), le jeune Cajun ne savait rien de ses véritables origines et de ses pouvoirs en dormance. Or, aujourd’hui, son passé a été modifié, il a appris à maîtriser ses pouvoirs dès ses quatorze ans (dans le premier livre des Chroniques de Nick) et s’entourent d’alliés et de soldats de plus en plus puissants. En connaissant son avenir, il peut donc tenter de le changer. 
   Impossible que le passé soit modifié sans qu’il y ait des conséquences dans la trame temporelle de la série Dark-Hunter… Quand verrons-nous ces changements dans la série d’origine ? Ils vont finir par être inévitables, non ? Ma plus grande interrogation étant : Mais où sont donc passés Caleb, Nekoda, Xev, Bubba et tous les autres, dans l’univers Dark-Hunter ? Et enfin ma dernière interrogation : quand est-ce que toutes ces nouvelles informations vont être données cette fois dans la série Dark-Hunter ? Là encore, Sherrilyn Kenyon ne peut pas laisser dans l’ignorance ceux qui n’ont choisi de (ou ne peuvent) lire que sa série Dark-Hunter.

   Une chose est certaine, je n’ai jamais autant appris sur mes personnages préférés, qu’en lisant Les Chroniques de Nick. Si vous ne les avez pas encore achetés, foncez chez votre libraire ! Cette incursion dans le temps vous plaira à coup sûr, si vous aimez la complexité de l’univers Dark-Hunter.

   Les Chroniques de Nick ont besoin de lecteurs et de lectrices motivées pour pouvoir continuer d’exister en France, seule l’augmentation des ventes permettront de maintenir la série.

 

 


Traduction par Dark-Hunter Francophone
Source : http://sherrilynkenyon.com/