----- Présentation de la série "Dark-Hunter"
----- Retour à la liste des livres de la série "Dark-Hunter"


Il s'agit du deuxième roman de la série Dark-Hunter à se centrer sur les Dream-Hunters.


-Ce que vous ne trouverez pas dans la version française-

A la fin de ce livre se trouvait une scène additionnelle, une nouvelle montrant les héros des livres précédents le soir de Noël, et se concluant par un évènement énigmatique.
Cette nouvelle n'a pas été traduite par l'édition française, mais vous pouvez la lire (et la commenter) sur notre site ici : Holidays Gatherings.

L'histoire est très courte, mais la taille de caractère a été augmentée dans le livre en français, afin  certainement de donner de l'épaisseur au livre.


 
 


Genre :
Romance paranormale / fantastique
Éditeur original : St Martin's Press
Titre original : Upon the Midnight Clear
Date de sortie - États-Unis : 30 octobre 2007 (Poche)
Formats disponibles (US) : poche / grand format / audio-book / e-book
Nombre de pages - États-Unis : 282

Titre français : Au-delà de la nuit
Éditeur français : J'ai Lu
Date de sortie - France : 7 mars 2012
Traductrice : Laurence Murphy
Format disponible (France) : poche
Nombre de pages - France : 249

PERSONNAGES PRINCIPAUX
         
Aidan et Léta

Lieu : Knob Creek, Tennessee

   A une époque, Aidan était une célébrité dans le monde entier, et a donné régulièrement de sa personne et son argent sans rien attendre en retour...jusqu'à ce qu'il soit trahit par tous les siens, jaloux de sa réussite mais voulant profiter de sa notoriété. Aujourd'hui, Aidan n'attend plus rien de personne. Et sa confiance envers l'autre a disparu...
   Un soir, peu avant Noël, une étrangère arrive à sa porte...
 
   Née sur le Mont Olympe, Leta est une déesse, elle ne sait rien du monde des humains. Mais son ennemi, Dolor, le dieu grec de la douleur et de la souffrance est de nouveau libre, la pousse à venir vers cet homme : Aidan.
   La colère qu’il ressent, associée aux pouvoirs divins de Leta, s’est tout ce dont elle a besoin pour le vaincre...Prisonniers du blizzard, ils doivent d’abord retrouver une chose : la confiance.


- On en parle sur le forum -
Dark-Hunter #13 : Au delà de la nuit

   

LE SAVIEZ-VOUS ?

   L'éditeur de Sherri lui a demandé si elle voulait écrire un livre de Noël qui serait plus qu'un roman, mais pas tout à fait un roman. L'idée de faire un conte de Noël classique traînait dans le fond de son esprit depuis un certain temps. Lorsque son éditeur lui a demandé, elle a sauté sur l'occasion pour raconter Au-delà de la nuit (Upon the Midnight Clear).

 


<= Livre précédent   Livre suivant =>


 NOS AVIS SUR "AU-DELÀ DE LA NUIT"

Celui d'Aliénora

   C'est un roman différent sur plusieurs aspects. Tout d'abord, on ne connait ni le héros, ni l'héroïne. Ensuite, on s'éloigne de la Nouvelle-Orléans. C'est Noël, et Sherrilyn Kenyon nous offre un "conte de Noël" à la façon Dark-hunters. Aidan incarne le héros trahit (comme chacun des autres)...mais Aidan est humain, et les héros n'ont pas forcement le devoir d'être fort en toute circonstance et infaillibles. Déçu par les gens (on le comprend), il préfère s'isoler...et ne fait plus confiance à personne (on le comprend aussi, son propre frère à quand même voulu le tuer !). D'abord dépressif...il en a fait sa force et la transformer en haine, avec un peu de tristesse tout de même (pas infaillible donc, comme chacun de nous).
   Une haine qui va être sa force, et le fil conducteur du roman...car c'est bien grâce à elle qu'il va pouvoir lutter. Et comme Leta ne peut pas exprimer les émotions nécessaires...

   Et puis, à la fin, on note un indice crucial pour la suite et les évènements futurs : Hadès (conjointement avec M'Adoc), semble (et c'est même certain !) parfaitement au courant du "retour d'émotions" des Dream-Hunters. Mais discrètement, il dissimule ce fait à Zeus. Il les protège donc, n'oublions pas que son beau-frère compte parmi eux !

   Ce que j'aime aussi, c'est le "petit plus" offert pas Sherrilyn Kenyon, la nouvelle "Holidays Gatherings", qui est sa continuité, et qui nous permet de voir le Noël de tous les personnages des précédents romans ! Fang, Aimée et Maxis m'ont particulièrement émue...et que dire de Nick ? Qui va, seul, après avoir épié avec tristesse Kyrian (qui est entouré de tout ceux qu'il aime) et l'envie irrépressible de le rejoindre...part finalement seul, déposer des fleurs sur la tombe de Cherise ?...
 
Celui d'Hylonomé :

   Et bien franchement j'ai adoré, ça change (de lieu comme de personnages), avec quelques petits rappels sur les tomes précédents (légers mais là, de quoi se faire demander : "Mais de quoi ils parlent ???").
Et surtout, je me suis sentie très, mais vraiment très proche d'Aidan. Qu'est ce que j'aimerai avoir un Oneroi de mon côté juste pour aller emmerder certaines personnes.

   Enfin, le livre... je l'ai trouvé superbe, court, mais reposant justement quand je vois les pavés que je lis parfois, au moins le dénouement arrive vite. A présent je peux dire que chez les dream-hunters, c'est Xypher que j'adore !!!!
   Deimos et Phobos les fils d'Arès m'ont bien fait poiler avec leur jeu d'échec, et la Folie Furieuse, dite Lyssa dans le livre, drôlement amusée, avec son jardin complètement délirant (le piaf qui vole à l'envers et coasse comme une grenouille, fallait l'imaginer, en se croirait dans un cauchemar surréaliste, de ceux que l'on fait quand on a 40°C de fièvre).

   Par moment j'aurais quand même aimé que Deimos file un coup de main à Aidan pour se venger, genre : "Qui t'as fais ch*** exactement ? Attend, tu vas voir quelques jours d'insomnie et de cauchemars vont les calmer, yek yek yek...." (rire diabolique en se frottant les mains).
NB pour Deimos : si après il veut me donner un coup de main, j'accepte éventuellement !
Révision de quelques dieux, rappel de la malédiction pesant sur les Dream-hunter, et rappel du fait que leurs sentiments reviennent (à mon avis, si cette histoire est lancée, c'est en prévision d'un grand truc pour la suite, c'est l'idée que ça me donne).
   Non vraiment, bien aimé.

 


 Les avis de nos partenaires :


Texte original © Sherrilyn Kenyon
Traduction © Dark-Hunter Francophone