----- Présentation de la série "Dark-Hunter"
----- Retour à la liste des livres de la série Dark-Hunter


Cette nouvelle concerne les Dark-Hunters, les Dream-Hunters et également les Hellchasers.


 

Genre : Romance paranormale / fantastique
Éditeur original : St Martin's Press
Date de sortie - États-Unis : 21 janvier 2014 (papier)
                                                4 janvier 2016 (ebook)
Anthologie : Dark Bites
Formats disponibles (US) :
poche / grand format / audio-book / e-book

 

PERSONNAGES PRINCIPAUX

             
Ariclès et Bathymaas  


L'histoire d'Ariclès... Découvrez comment Bathymaas et Caleb ont défendu le monde des hommes pendant la Guerre Chthonienne, et comment l'histoire d'Acheron et Styxx a commencé.


- On en parle sur le forum -
Nouvelle : House of the Rising Son


 

 


<= Livre précédent   Livre suivant =>

 NOS AVIS SUR "HOUSE OF THE RISING SON"

Celui d'Aliénora

[ATTENTION SPOILERS POSSIBLES !]

House of the rising son nous emmène dans le passé, plus de 1000 ans avant la chute de l’empire atlante, la naissance d’Acheron et la malédiction qui alors a frappé les Apollites.

Et "surprise", Caleb Malphas (Les Chroniques de Nick) est celui que l’on voit en premier, car oui, c’est bien lui, on ne peut plus en douter, qui a aidé Bathymaas à former l’Eperon en entraînant ses hommes. [pour savoir ce qu’est l’Eperon, il faudra chercher dans le forum, mais à vos risques et périls. Voulez-vous vraiment TOUT savoir avant votre lecture ?].

C’est intéressant de lire House of the rising son APRÈS Styxx, dans un sens, ça m’a permis de repenser avec nostalgie aux bons moments qu’ont vécus Styxx et Bethany.
MAIS, vraiment, je conseille plutôt de la lire avant Styxx. Je laisse ce choix aux lecteurs.
Bathymaas est la déesse atlante de la Justice. Sur terre, elle n’est pas aveugle, comme le sont Thémis et ses filles, en revanche, elle n’a jamais éprouvé le moindre sentiment, pas la plus petite émotion – et pour cause, elle n’a pas de cœur. Elle ne les comprend d’ailleurs pas, et en cela, notre monde humain la fascine. Caleb la sert depuis des siècles et est habitué à sa froideur, à son incompréhension totale des agissements des autres, mais il se lasse de devoir lui expliquer sans cesse tout ce qui lui échappe.

Bathymaas va donc recruter Galen (pas le même Galen que Styxx ) et son frère jumeau Aricles pour représenter les atlantes au sein de l’Eperon. Bien qu’Aricles aurait préféré rester fermier plutôt que de devenir soldat, il accepte, pour ne pas contrarier les dieux, qu’il respecte.
C’est grâce à Aricles que Bathymaas va apprendre progressivement  à "devenir humaine", il va lui expliquer les différentes émotions et leurs effets, les sentiments, les jeux, les occupations humaines. J’ai bien aimé voir Aricles lui apprendre à pêcher et lui expliquer pourquoi il le faisait. Elle veut tout comprendre, tout apprendre, et trouve en Aricles quelqu’un qui ne se rebute pas de lui répondre. Le temps passe et les émotions la rattrape progressivement, elle ne comprend pas… s’étonne même de s’entendre rire.
Mais les sentiments – ceux qu’ils éprouvent l’un envers l’autre - sont leur perte. On ne se fait pas d’illusion en lisant House of the Rising Son, après avoir lu Styxx, on sait très bien qu’il n’y aura pas de fin heureuse pour eux deux. Et c’est assez difficile à admettre.

Sans grande surprise, le Mal viendra d’Apollon, associé à sa si détestable mère, Leto .
Celle qui m’a étonnée (mais je suis depuis longtemps de son côté), c’est Artémis, qui pleure pour Bathymaas et Aricles. Une preuve supplémentaire  qu’elle n’est qu’une marionnette dans les mains de son frère et sa mère.

Après cette lecture, nous savons avec certitude qui est vraiment SET… et je l’aime de plus en plus. Même si dans Le Gardien d'Azmodéa on nous brossait de lui un portrait peu flatteur après ce qu’il avait fait – ou n'avait pas fait justement – à SETH, son fils. J’ai été conquise en le voyant dans Styxx.
 
Mais je ne peux pas en dire plus sans dévoiler toute l’histoire…

 


Texte original © Sherrilyn Kenyon
Traduction © Dark-Hunter Francophone