La majorité des fans de Sherrilyn Kenyon savent qu'elle a écrit parfois sous un pseudonyme.
L'un d'entre eux est Kinley MacGregor, et concerne trois séries : Les MacAllister (The MacAllisters/Brotherhood of the Sword) actuellement en cours de publication en France ; Sea Wolves (duologie dont un livre a été publié en France en 2006, Pirate de mon Coeur) et Lords of Avalon.


Les MacAllisters / Brotherhood of the Sword : Les clins d'oeil de Sherrilyn Kenyon


   En 2002 aux États-Unis est publié Fantasy Lover, un premier livre introductif à la série Dark-Hunter, qui en France sera publié en juin 2005 sous le titre L'homme maudit (Dark-Hunter #1). Et c'est à partir de là que les lecteurs attentifs peuvent commencer à collecter des petites choses amusantes... bien qu'il faut le dire, ce ne soit pas vraiment toujours le cas si on se penche sur la traduction française, malheureusement...

   Dans ce livre, nous rencontrons Grace Hunter, l'héroïne du roman, que l'on découvre grande amoureuse des livres. Dans le chapitre 11, rappelez-vous elle présente un peu sa bibliothèque à Julian, et Sherrilyn Kenyon en profite pour nous glisser quelques titres – qui ne sont absolument pas les mêmes dans la version française...– pourtant parmi eux se trouve Shanna (de Kathleen Wooddiwiss) "qui a été le point de départ de son addiction aux livres de romance", publié aussi par les éditions J'ai Lu ( et même réédité le jour même où sortait, Noces Secrètes de Kinley MacGregor... hasard du calendrier).

   Plutôt que de citer les livres c
hoisis par l'auteur, le traducteur en liste d'autres...

Texte original :

"Every book in the closet was a special memory, and they all meant the world to her.To her left she glanced at Shanna, which at start her addiction to romance novels. The Wolfling, which had intoduced her to science-fiction. And her prized Bimbos of the Death Sun, which had been her very first mystery novel"
(Fantasy Lover - Chapitre 11 p.212).


Ces trois livres ont été remplacés.
Shanna par Autant en emporte de vent, The Wolfling par Le Seigneur des anneaux et enfin Bimbos of the Death Sun par Le Crime de l'Orient Express... c'est vrai qu'on se rapproche dans les genres littéraires cités mais tout de même (et encore, Le Seigneur des anneaux n'est pas de la science-fiction).

  C'est un peu plus tard, dans le Chapitre 13, après la destruction de sa bibliothèque – lorsque Julian lui fait la surprise d'avoir racheté la plupart d'entre eux – que parmi les titres cités, l'un d'eux attire l'intention : Master of Desire. L'auteur n'est pas cité, mais il s'agit bien du premier tome de la série Les MacAllisters – paru sous le titre Les MacAllisters #1 - Noces secrètes, en France (image à gauche)

  Mais de toute façon, ce détail à lui aussi disparu au cours de la traduction française. À défaut, le traducteur rajoute quelques classiques...

"Le cœur battant la chamade, Grace découvrit ses titres préférés, Les Misérables, La lettre Écarlate, Les Hauts de Hurlevent, Roméo et Juliette, Guerre et Paix, Cent ans de solitude... La joie qu'elle éprouvait lui donnait le tournis." (L'homme maudit - Chapitre 13 - p.242).

   Visiblement le traducteur ne connait pas Beowulf – pourtant largement évoqué dans le tome 5 des Dark-Hunter – The Lawman who love her est un roman de Mallory Kane publié par les éditions Harlequin en France (Sous le titre Toi que j'aime encore) et The Wolf and the Dove est un roman de de Kathleen Woodiwiss publié par les éditions J'ai Lu pour Elle en France (Le loup et la colombe).
   Lorsque les livres sont publiés en France, qui plus est chez le même éditeur qui publie les Dark-Hunters, pourquoi ne pas les citer plutôt que de les remplacer ?
   Je vous l'accorde, à l'époque, la série Les MacAllisters n'était pas encore publiée en France, difficile donc d'en proposer un titre français... ce n'est pas si saugrenu mais un peu risqué quand le livre n'existe pas (encore) en version française. Vous verrez un peu plus loin que ça a bien été fait par la suite... Il y avait aussi le choix de le laisser dans sa langue originale au lieu de le faire disparaître. Après tout, Grace est américaine, elle lit logiquement en anglais, ça n'aurait pas été si choquant.
   Je dirais même qu'il aurait été sympathique d'expliquer la référence en bas de page dans une note d'auteur.

   L'année suivante les lecteurs américains découvrent l'histoire de Kyrian dans Night Pleasures (Les démons de Kyrian). Et là, la référence est parfaitement claire. Dans le chapitre 3, c'est bien Claiming the Highlander, le deuxième tome des MacAllister de Kinley MacGregor (Les MacAllisters #2 - L'arme secrète de Maggie) qu'est en train de lire Amanda lorsque sa sœur l'interrompt par son coup de téléphone.

Traduction du texte original, ce que nous aurions dû avoir :

"Ce soir là, Amanda sursauta lorsque le téléphone sonna, la surprenant dans son rêve éveillé. Laissant son livre de côté, elle décrocha le téléphone.

   C'était Tabitha.
   -Hey, sœurette, peux-tu aller chez moi et faire sortir Terminator ?"
   Amanda grinça des dents face à cette demande familière qui survenait au moins deux fois par semaine. "Oh, sérieusement Tabby. Pourquoi tu ne le fais pas ?
   -Je ne savais pas que nous allions être absents si longtemps. S'il te plait. Il va pisser sur mon lit en signe de protestation si tu ne le fais pas.
   -Tu sais, Tabby, j'ai une vie.
   -Ouais, et bien, comme si tu n'étais pas assise seule sur ton canapé en train de lire la dernière romance de Kinley MacGregor et de manger des truffes au chocolat comme s'il n'allait pas y avoir de lendemain."
   Amanda leva un sourcil en regardant la multitude d'emballage de truffes éparpillés sur la table basse en face d'elle, et son exemplaire de Claiming the Highlander posé sur le bord.
   Merde, elle détestait quand sa sœur faisait ça.
   "Allez, la supplia Tabitha, je promets d'être gentille avec ton prochain petit-ami."

(Night Pleasures - Chapitre 3 p.10)

   

   Là encore, le texte en français a été radicalement transformé (voir à l'image à gauche), comme une très grande partie du roman, qui en plus, a subit beaucoup de coupes de la part de l'éditeur français.
Mais on sait que c'est le cas pour presque l'ensemble de la série.
Dommage encore une fois, ils auraient pu laisser la référence. Certes, il n'y avait pas de titre français à l'époque mais après tout, ça ne les a pas bloqués pour le livre suivant...

 
Car ça ne s'arrête pas là. Autant continuer de parler de cette série, et c'est cette fois Sunshine qui est en pleine lecture de Born in Sin, le tome 3 des MacAllister dans le chapitre 9 de Night Embrace (La fille du shaman (Dark-Hunter #3) ).    
    
Mais cette fois, miracle, la référence est gardée en français et traduit littéralement "Né dans dans le péché" (Chapitre 9 - p.200, si vous voulez vérifier) .


   Est-ce que J'ai Lu aura la (très) bonne idée de garder ce titre lorsque paraîtra (bientôt) le tome 3, prévu pour cette année (2020) en France mais pour lequel justement, le titre n'a pas encore été décidé ?
   Nous leur avons rappelé ce clin d'œil de l'auteure dès que nous avons su que la série allait être publiée, espérons qu'ils en tiendront compte, car la référence, seule survivante ou presque des énormes coupes et transformations qu'a subi le troisième tome des Dark-Hunters (il manque plusieurs centaines de pages et les deux derniers chapitres que vous pouvez lire sur notre site), ferait un petit coup de pub à la série Les MacAllisters (exactement ce que fait Sherrilyn Kenyon). Au moins a t'il été précisé qu'il s'agissait d'un roman sentimental.

 
   Un petit dernier pour la route ?
   Prenez La descendante d'Apollon / Kiss of the Night (Dark-Hunter 5) dans votre bibliothèque, à la fin du chapitre 3, c'est bien de nouv
eau un roman de Kinley MacGregor que lit Kat... mais malheureusement en français, c'est devenu un simple roman policier.
   Disparue également l'adresse du site officiel de Sherrilyn Kenyon puisque traduite par Chasseurs-de-la-Nuit.com (qui ça ne mène à rien, contrairement à Dark-Hunter.com ou encore Katoteros.com, qu'utilise Kat - essayez, vous verrez).


Traduction du texte original, ce que nous aurions dû avoir :

    "Ouais, crois-moi. Si j'avais ne serait-ce qu'une pensée illégale, je me ferais prendre et me ferais botter le cul."
Cassandra n'en était pas si sûre alors que Kat les rejoignait.
   Dark-Hunter.com ...
   Elle n'avait pas essayé de les chercher en mettant un trait d'union entre les mots. Et maintenant, elle avait une adresse Web à essayer.
   Ils discutèrent quelques minutes de plus des cours et l'école, puis se séparèrent pour que Chris puisse terminer ses courses avant leur cours de Vieil Anglais en fin d'après-midi et qu'elle puisse retourner sur le campus avant son prochain cours.
   Elle pourrait faire sauter un cours par jour, mais deux...
   Non. Cassandra était plus que dévouée à ses études.

   Peu de temps après, elle était confortablement installée à son bureau et
attendait que son professeur de classiques se montre pendant que d'autres étudiants discutaient autour d'elle. Kat était juste au bout du couloir dans une petite salle d'attente où elle lisait un roman de Kinley MacGregor.
   Pendant que Cassandra attendait le professeur, elle ouvrit son Palm Pilot et décida de faire un peu de navigation sur le Web.
   Elle tapa Dark-Hunter.com.
   Elle attendit que la page se charge.
   À la minute où elle s'afficha, elle eut un hoquet de surprise.
   Oh, ça marchait mieux...


   Vous l'avez compris, comme de nombreux détails ou éléments propre à l'univers, force est de constater que l'auteur elle-même a été effacée de ses propres romans par l'éditeur français, a trop avoir modifié le texte d'origine, on en a perdu à la traduction, toutes ces petites références.
   Et pourtant, ce n'est pas comme si les éditions J'ai Lu ne savait pas qui était Kinley MacGregor, puisque en 2006, son livre Pirate de mon Coeur était au catalogue de leur collection Aventures & Passion

   L'éditeur savait donc au moins qu'il s'agissait de romances historiques et non de romans policiers...

Mais le lien entre la série Les MacAllister va encore plus loin.

   En effet les lecteurs qui, de fait, auront la curiosité de se lancer dans la série – ce qui est maintenant possible en France, on le rappelle – auront une surprise de taille. Car un Dark-Hunter intervient dans la série ! Un Dark-Hunter en chair et en os !
   On ne vous dit pas qui ni comment, autant garder la surprise ! (Pour les curieux qui veulent savoir, sachez que la réponse est quelque part sur notre site internet... il n'y a plus qu'à chercher).

 

 

Les pirates de Sea Wolves et les Dark-Hunters

   Au départ, rien ne laissait présager que cette duologie pourrait un jour avoir un lien avec l'univers des Dark-Hunters. En France, des deux livres nous n'en avons qu'un, Pirate de mon cœur, publié en 2006 par les éditions J'ai Lu pour Elle (collection "Aventures & Passions"). Et pourtant...

   En 2015, Sherrilyn Kenyon annonce officiellement l'arrivée future d'une nouvelle série dérivée des Dark-Hunters, une trilogie de Fantasy Historique, Deadman's Cross. Elle renoue par la même occasion avec les romans de piraterie en y ajoutant la dimension fantastique et promet quelques allusions aux pirates de Sea Wolves.
   En fait de réelles allusions, ce sont plutôt des liens filiaux qui relient les deux univers.
   En effet, comment ne pas remarquer que parmi les membres de l'équipage maudit du Capitaine Bane, se trouve un certain Kalder Dupree ?... Comme Lorelei Dupree, l'héroïne de Pirate de mon cœur.
   
   Pour les lectrices et lecteurs de ce roman, souvenez-vous...
   Lorelei Dupree évoque auprès de Black Jack sa célèbre grand-mère Anne Bonny.
  Et bien, Anne Bonny est aussi mentionnée dans la série Deadman's Cross puisque à l'époque où se déroule les faits, elle navigue encore sur les mers des Caraïbes. Et cette évocation apporte avec elle une petite surprise  la concernant - qui ne concerne pas l'intrigue du roman, c'est juste une information donnée au détour d'une conversation -. Car c'est là qu'on apprend qu'elle est enceinte, non pas de Jack Rackam (comme l'Histoire l'a pensé et comme Lorelei le pense)... mais de Jean-Luc Tessier. Le pirate qui vient de mourir... et d'entrer du même coup, dans les rangs des Dark-Hunters. ( lire sa fiche ici : Jean-Luc).
   Le grand-père biologique de Lorelei Dupree est donc un Dark-Hunter.

   Mais ça ne s'arrête pas là, car comme nous l'avons dit, son patronyme nous laisse à penser que ses grand-parents paternels sont, en toute logique, Kalder Dupree et Cameron (les deux héros du tome 2 de Deadman's Cross), qui sont très loin d'être de simples humains.
   De quoi relire Pirate de mon cœur avec un tout autre regard vis à vis de Lorelei.
   Et si vous en doutez, Sherrilyn l'a elle-même confirmée !

"A la fin des années 90, Sherri a initié le monde des Sea Wolves (Loups de Mer).
En 2017, vous allez juste rencontrer leurs parents...

En 2018, apprenez la vérité sur l'héritage de Lorelei Dupree"


On ne peut pas faire plus clair !

 

Lords of Avalon: des romans à part entière dans l'univers Dark-Hunters

 

   Reste enfin la troisième et dernière série de Kinley MacGregor, Lords of Avalon.
   Celle-ci est un peu "à part" car elle est officiellement entrée dans l'univers Dark-Hunter en 2015. Et la série est considérée comme "une branche du monde Dark-Hunters".
   Une réunion qui n'est finalement pas si surprenante car prévue de longue date.
   En effet, le troisième tome de Lords of Avalon,
Darkness Within un livre pour lequel nous avions la couverture et même le synopsis, était à l’origine prévu… pour septembre 2009. Et l'histoire devait se passer à notre époque, à la Nouvelle-Orléans, faisant alors le lien entre les deux séries.
   Malheureusement l'écriture lui a donné du fil à retordre et donc, le roman a été mis de côté (mais pas abandonné) => Pour en savoir plus lire Sherrilyn Kenyon : Dark-Hunters et Lords of Avalon

De quelle façon [la série] Lords of Avalon est une partie de [la série] Dark-Hunter ?

 "Dragons, magie, démons, mythologie et tradition Celtique sont une part de la série Dark-Hunter depuis le début. Même Talon était à l'origine un personnage de la série Lords of Avalon que j'ai enrôlé dans l'armée des Dark-Hunters. Donc réunir les deux séries maintenant était facile."
(Source ici : sur le site officiel de Sherrilyn Kenyon)


   La série ne compte que deux livres, Sword of Darkness et
Knight of Darkness.

   Retenez bien qu'ils peuvent être lus totalement indépendamment de la série Dark-Hunter.
   Cependant, ils peuvent vous être utiles pour mieux cerner et connaître des personnages propres à cet univers qui vont alors tous - ou presque tous - arriver dans la série Dark-Hunter à partir du livre Son of No One (Dark-Hunter #24 ).
   Si Son of No One et les quatre romans Dark-Hunter qui le suivent, peuvent être lus comme une "suite non officielle" aux Lords of Avalon; ils restent des livres de la série Dark-Hunter avant tout, et pour les comprendre, mieux vaut avoir lu aussi les 23 livres Dark-Hunter précédents (22 sont publiés en France).

   Si vous doutiez encore de devoir lire les livres de Kinley MacGregor, Sherrilyn Kenyon le dit elle-même sur la couverture de Sword of Darkness "Kinley MacGregor écrit de la fantasy comme que je le ferais." - Sherrilyn Kenyon -

   
Ultime trait d'humour de l'auteur... autant se donner un coup de pouce, après tout !

 

 

 

   Aujourd'hui, des trois séries de Kinley MacGregor, deux sont publiées en France. En effet, les éditions J'ai Lu pour Elle ont ajouté à leur catalogue de cette année la série Les MacAllister et ont aussi annoncé vouloir republier Pirate de mon cœur ainsi que sa suite, qui sera donc inédite.

   Les deux livres de la série Lords of Avalon ne semblent pas au programme malheureusement... et pourtant, puisqu'ils peuvent se lire complètement indépendamment de la série Dark-Hunter, pourquoi ne pas y penser ? Il n'y a que deux romans !

   Restera ensuite à retraduire la série Dark-Hunter et poursuivre enfin avec des inédits avec dans l'ordre, Styxx (Dark-Hunter #23), Son of No One (Dark-Hunter #24), Dragonbane (Dark-Hunter #25), Dragonmark (Dark-Hunter #26), Dragonsworn (Dark-Hunter #27) et Stygian (Dark-Hunter #28) ... mais ça, c'est un autre combat, et une autre histoire !

 


Article de Dark-Hunter Francophone le 27 avril 2020
Source : http://sherrilynkenyon.com/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir