Édition Collector - St Martin's Press

Cette nouvelle concerne principalement les Dark-Hunter.
Il est également très important pour comprendre leurs ennemis les Daimons, et de fait, le peuple Apollite.


Genre :
Romance paranormale / fantastique
Éditeur original : St Martin's Press
Titre original : Kiss of the Night
Date de sortie - États-Unis : 28 mars 2004
Édition Collector : 10 décembre 2013
Formats disponibles (US) : poche / grand format /  audio-book / e-book
Nombre de pages - États-Unis : 361 (poche)

Titre français : La descendante d'Apollon
Éditeur français : J'ai Lu
Date de sortie - France : Octobre 2006
Réédition le 3 novembre 2011
Format disponible (France) : poche
Traductrice : Dany Osborne
Nombre de pages - France : 345

PERSONNAGES PRINCIPAUX

         
Wulf et Cassandra


Lieu :
Twin Cities, Minnesota


   Qu'est-ce que vous obtiendriez si vous aviez d'un côté un guerrier viking immortel dont vous ne pouvez pas vous souvenir cinq minutes après votre rencontre, et de l'autre une princesse démone sur la fin de sa vie qui est poursuivie par un demi-dieu sérieusement emmerdant ?
Ce serait ma vie.

   Tout a commencé de manière assez simple. Une nuit, je suis allé sauver une femme en difficulté. Juste après ça, la porte de l'enfer a été ouverte et à laissé s’échapper des Daimons-vampires-suceurs-d’âme comme je n’en avais jamais vu avant. Dirigés par le fils d'Apollon, ils sont là pour mettre fin à la malédiction qui les a tous condamnés à l'obscurité. Le seul problème avec ça, c'est qu'ils ont décidé de tuer Cassandra Peters et si elle meurt, alors le soleil mourra, la terre ainsi que tous ceux qui y vivent. La vie est juste pleine de surprises...

   Liés ensemble par le destin, c’est maintenant mon travail de protéger la fille d’une race que j’ai traquée durant des siècles. Aucun de nous n’ose faire confiance à l’autre. Mais si on ne trouve pas un moyen de surmonter nos différences et de combler mille ans d’animosité, nous ne mourrons pas seuls. Et nous emmèneront le monde entier avec nous.

Wulf Tryggvassen.

 

Une mini-série dans la série...
Ce livre appartient à la "Trilogie Mardi Gras", qui comprend les livres :
Dark-Hunter #3 - La fille du shaman 
Dark-Hunter #4 - Le loup blanc et
Dark-Hunter #5 - La descendante d'Apollon
 

 


- On en parle sur le forum -
Dark-Hunters #5 - La descendante d'Apollon

 

 

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

L'histoire derrière l'histoire...
   La descendante d’Apollon a été écrit alors que Sherri restait aux côtés de sa mère à l'hôpital. Le livre a été titré au New York Times trois jours après l’enterrement de la mère de Sherri. Depuis ce jour, ce livre lui laisse toujours un goût très amer. 

   Il est le premier livre Dark-Hunter à être titré par le New York Times. Il a passé un total de 27 semaines sur les listes des best-sellers. Il fut aussi le premier de ses livres à être en haut de liste des best-sellers.

   Sherri a écrit La descendante d'Apollon pour aider les lecteurs à comprendre le monde des Apollites / des Daimons et leur état d'esprit. Elle ne les voit pas comme foncièrement mauvais, mais pousse plutôt le lecteur à se poser la question : "Que feriez-vous si vous étiez injustement condamnés à mourir à votre 27ème anniversaire ? Voulez-vous mourir docilement ou vous battre bec et ongles pour vivre encore un jour de plus ?"

 

NOS AVIS SUR "LA DESCENDANTE D'APOLLON"

Celui d'Aliénora

   Que j’ai eu du mal à me procurer ce livre. Il est, par la force des choses, le seul que je n’ai pas lu "dans l’ordre", car à l’époque, il n’était plus disponible, en rupture de stock et ce même dans sa version originale. Après des mois d’attente, j’ai enfin eut la VO entre les mains, et je me suis empressée de le lire…et à ma grande surprise, avec une grande facilité.

   C’est un tome particulier car l’action se déroule pendant une période très longue qui, on s’en rend compte au fur et à mesure de la lecture, correspond à celle des livres précédents. Ainsi on voit des correspondances avec les livres de Kyrian, Talon et Zarek…c’est l’illustration parfaite du fait que plusieurs histoires se déroulent simultanément parfois.
   Cassandra et Wulf forme un couple particulier, les "premiers" du genre que l’on rencontre. Elle est à moitié Apollite mais protégée par une servante d’Artémis. Lui, est un Dark-Hunter particulier, car jamais il n’a voulu entrer dans les rangs d’Artémis. On ne lui a pas donné le choix… vous découvrirez son histoire en le lisant… 
   Wulf a aussi sa propre malédiction : tous l’oubli quelques instants après l’avoir rencontré (exception faite des dieux, des Dark-Hunters et des Apollites). Parce que les personnes issues de son sang semblent immunisées, il est le seul Dark-Hunters qui a encore un lien avec des membres de sa famille…qui sont devenus, au fil des années, ses écuyers.

   Même si on commence à détester Apollon autant que sa sœur…on comprend qu’il serait très dangereux pour l’humanité, si le dieu venait à mourir… même que ses descendants. D’où l’importance de Cassandra…
   Grâce à cette histoire, on comprend mieux qui sont les Apollites, et leurs différences avec les Daimons. On les prend en pitié, on s’attache, car ils sont si humains… et courageux aussi face à leur mort annoncée. Comment réagirait-on si la date précise de notre mort nous était donnée ? Le fait que certains d’entre eux aient choisi une vie de damnés on devenant Daimon se conçoit.
   On "découvre" Urian, le fils de Stryker…et son amour inconditionnel pour Phoebe, la sœur de Cassandra, dont il cache l’existence à son père. Et on comprend pourquoi par la suite, Urian déteste à ce point son géniteur…Urian est aussi la preuve que tous les Daimons ne sont pas mauvais. Et qu’on peut espérer la rédemption de quelques uns d’entre eux.
   Et on en apprend aussi davantage sur Katra, l’étrange jeune femme, jeune déesse semble-t-il, amie de Simi et qui vient en aide à Acheron dans Prédatrice de la nuit… bien que ce dernier semble totalement ignorer son existence.

   La Descendante d’Apollon fait aussi partie des romans de la saga les mieux traduits…même si le texte n’est pas "intégral" et qu'il y a encore des scènes qui ont été modifiées, on ne décèle pas trop de fausses notes. L’attachement de Wulf à Cassandra et à leur enfant est inconditionnel…la lettre qu’il veut laisser à son fils dans laquelle il lui explique qui était sa mère (étant en partie Apollite, son destin est scellé), donnera la larme à l’œil aux plus sensibles des lecteurs.
   Un joli récit, plein d’amour, de joie… mais de tristesse aussi…
 
 


Kiss of the Night
a remporté les prix suivants :

- Love Romances 2005 Golden Rose Reader Choice Awards Winner : Meilleure Couverture.


Les avis de nos partenaires :

    


Texte original © Sherrilyn Kenyon
Traduction © Dark-Hunter Francophone