----- Présentation de la série "Dark-Hunter"
----- Retour à la liste des livres de la série Dark-Hunter


Livre de la série Dark-Hunter, mais où cette fois les personnages principaux sont les ennemis : Les Daimons.


 

 

Genre : Romance paranormale / fantastique
Éditeur original : St Martin's Press
Titre original : One Silent Night
Date de sortie - États-Unis : 2 novembre 2008
Formats disponibles (US) : poche / grand format / audio-book / e-book
Nombre de pages - États-Unis : 310 (poche)

Titre français : Le silence des ténèbres
Éditeur français : J'ai Lu
Date de sortie - France : 5 décembre 2012
Traductrice : Dany Osborne
Format disponible (poche ) : poche
Nombre de pages - France : 311

PERSONNAGES PRINCIPAUX
         
Stryker et Zéphyra


Lieu :
La Nouvelle-Orléans / Kalosis

   Alors que le monde est prit de court, Stryker, qui dirige une armée de démons et de vampires, complote un tout autre assaut contre ses ennemis qui, malheureusement pour nous, comprend toute la race humaine.

   Pour venger sa sœur, Stryker se prépare à anéantir les Dark-Hunters. Mais les choses tournent mal quand son ancienne ennemie réapparait.

   Son ex-femme arrive. Zephyra. Juste au moment où il pensait que rien ne pouvait l'arrêter, il est maintenant impliqué dans une guerre de plusieurs siècles avec une mégère qui donne un nouveau sens à la douleur, la seule femme qu'il ait jamais vraiment aimée.


- On en parle sur le forum -
Dark-Hunter #16 : Le silence des ténèbres


 

LE SAVIEZ-VOUS ?

L'histoire derrière l'histoire...
Au départ, quand j'ai écrit les premières histoires courtes des Dark-Hunters [revue Cutting Edge, dans les années 80], Acheron était le chef des Daimons  Spathi et était du côté de sa mère. Quand je me suis assise pour écrire les romans, je l'ai déplacé vers les Dark-Hunters parce que je pensais que ce serait plus poignant, que le conflit serait ainsi plus travaillé. Mais j’avais alors besoin d’un méchant.
Stryker est entrez en scène.

Dès le début, il y a eut une place très tendre pour lui dans mon cœur. Ce que j’aime le plus chez lui, c'est qu'il a un code moral, même s'il tue. Il était un innocent pris dans une malédiction que lui avait lancé son père.

Après le livre de Acheron, je voulais raconter l'histoire de Stryker. Ils sont "frères" après tout....

 


<= Livre précédent   Livre suivant =>

 
NOS AVIS SUR "LE SILENCE DES TÉNÈBRES"

Celui d'Aliénora

J'étais impatiente de découvrir une histoire issue de l'autre camp, voir un peu le côté des "méchants" et surtout, comprendre un peu mieux Styker, depuis le temps qu'on le croise dans nos lectures. Depuis "Lune Noire" (Dark side of the Moon)... peut-être même depuis "La descendante d'Apollon" (Kiss of the Night), je me disais qu'il avait forcément une autre facette qu'il ne nous avait pas encore dévoilée. Et si on garde à l'esprit que rien n'est jamais ce qu'il semble être dans l'univers de Sherrilyn Kenyon, ça devient très vite évident.Si Acheron déteste Artémis mais la tolère, Strykerius lui, voue à son père Apollon une haine sans borne. Il n'a qu'un but, le détruire, l'anéantir... en lisant son histoire, on se surprend tout à coup à prendre son parti. On découvre un autre Stryker : juste, droit, avec un cœur brisé, des sentiments et surtout, un grand sens de l'honneur. Abattre un ennemi déjà à terre, la torture, tout ça n'est pas pour lui et il n'a que du mépris envers ceux qui s'adonnent à ces pratiques.

Avec le passé de Stryker, on rencontre Zephyra. Ce n'est pas sa femme (la mère d'Urian) mais celle que son père, Apollon, l'a obligé (par la menace) à abandonner pour une autre que le dieu a choisie à sa place. Stryker, jeune à l'époque, n'a pas eu d'autre choix que d'obéir. Et il y a Médée, sa fille, dont il ignorait l'existence... A l'origine, Médée comme d'autres Apollites, pratiquait le Culte de Pollux et avait donc choisi de mourir à 27 ans. Mais une tragédie va la faire basculer dans le rang des Daimons... elle nourri une haine profonde envers l'humanité, et on la comprend par tous les dieux !

Coup de chapeau à Sherrilyn Kenyon qui nous fait apprécier un individu que l'on déteste pourtant, ou pas, depuis le début.

One silent Night, c'est aussi l'ouverture d'un nouveau cycle (qui ne commence pas avec Le Prédateur de rêve, comme on peut le lire parfois). Et bien sûr, plusieurs choses changent : une myriade de nouveaux personnages tous aussi mystérieux les uns que les autres (Jared, Nimrod...), un nouveau panthéon que beaucoup attendaient, de nouveaux ennemis et surtout LA révélation sur Nick ! Tellement inattendue, une scène tellement spontanée qu'on ne peut pas s'empêcher de lancer un "Oh my Gods !" Cette scène, c'est la grande surprise ! Le choc du roman.Au-delà de l'histoire de Stryker... c'est aussi un fragment de celle de Nick...

Mais ma scène préférée reste le moment où, perdu car sa fille est menacée de mort, Stryker vient demander de l'aide à Acheron... Parce qu'il n'a tout simplement personne d'autre à qui le demander. Urian refuse, et on s'en serait douté. Mais un proche de Nick (je ne dévoilerais pas qui) est aussi en danger... alors en dépit de leurs différents, il se joint à eux dans le combat... un moment émouvant, surtout avec l'apparition de "fantômes" dont l'un d'entre eux va complètement déstabiliser Acheron...
 

Celui d'Hylonomé :

Un seizième tome auquel je pense, personne ne se serait attendu : faire un livre sur le "méchant".
Oui mais finalement, Stryker est-il le véritable ennemi de l'histoire ?
Dans tout ça, nous avons tendance à en oublier son père, Apollon, qui au fil des livres, nous paraît de plus en plus antipathique alors que nous ne l'avons encore jamais rencontré.

Nous nous rappelons l'origine de la haine qu'éprouve Stryker : son père. S'il tue des humains ce n'est pas de gaieté de coeur, mais bien à cause de la malédiction (de son père), la mort de ses proches ne l'a rendu que plus amer.
Oui c'est un ennemi, mais il garde un sens de l'honneur, il reste un guerrier de onze mille ans avec, sous sa cuirasse de titane, un coeur qu'il essaie (en vain), de rendre de glace. Zephyra lui ressemble, et leur fille encore plus (et je m'attends à une histoire sur elle un jour prochain). L'histoire semble ouvrir aussi un espoir pour les Daimons.
Après Jaden, c'est Jared que l'on découvre, tout aussi mystérieux, sauf que lui, l'on connait sa nature : un Sephiroth. Et Nimrod, qui lui est lié (sa rencontre avec Simi m'a beaucoup plu). La révélation sur nature de Nick, liée à celle de Jared, est aussi fracassante pour le lecteur que pour Acheron, qui n'en croit pas un mot. Sa protectrice Menyara (appelée par erreur "Noire" à un moment du livre) fait entrer dans le combat un nouveau panthéon.

Un tournant important pour le reste de la série, car si Stryker devient l'ennemi le moins dangereux, qui va lui succéder ? Quelle catastrophe rôde, prête à se fondre sur nous pauvres humains ?

 


Les avis de nos partenaires :


Texte original © Sherrilyn Kenyon
Traduction © Dark-Hunter Francophone