----- Présentation de la série "Dark-Hunter"
----- Retour à la liste des livres de la série Dark-Hunter


Ce tome de la série Dark-Hunter et le premier à parler exclusivement des Dream-Hunters.


 


Genre :
Romance paranormale / fantastique
Éditeur original : St Martin's Press
Titre original : The Dream-Hunter
Date de sortie - États-Unis : 6 février 2007 (Poche)
Formats disponibles (US) : papier / audio-book / e-book
Nombre de pages - États-Unis : 340 (poche)

Titre français : Les chasseurs de rêves 1
Éditeur français : J'ai Lu
Date de sortie - France : 29 mai 2010
Traductrice : Dany Osborne
Format disponible (France) : poche
Nombre de pages - France : 376
Statut actuel en France : INDISPONIBLE

PERSONNAGES PRINCIPAUX

         
Arik et Geary

Lieu : Grèce actuelle

   Dans le monde éthéré des rêves, il y a des êtres qui se battent pour protéger ceux qui rêvent, et il y a des démons qui s'en prennent à eux ...

   Arik est un prédateur. Condamné par les dieux à vivre l'éternité sans émotions, Arik ne peut ressentir des émotions qu’à travers les rêves des autres. Pendant des milliers d'années, il a dérivé à travers l'inconscient humain, à la recherche de sensations. Maintenant il a finalement trouvé un rêveur dont l'esprit vif peut combler son vide.

   Le Dr Megeara Kafieri regardait son père se ruiner lui-même ainsi que sa réputation en cherchant à prouver que l'Atlantide était réelle. La promesse qu’elle lui a faite sur lit de mort pour sauver sa réputation l’a maintenant amenée en Grèce, où elle a l'intention de prouver une bonne fois pour toutes que l'île légendaire est exactement là où son père a dit qu'elle était. Mais la frustration et la malchance suivent chacun de ses pas. Surtout le jour où ils découvrent un intrus flottant dans la mer. Son visage elle l’a déjà vu de nombreuses fois... dans ses rêves.

   Ce qu'elle ne sait pas, c'est que Arik détient d’anciens secrets qui peuvent l’aider à trouver l'île mythique de l'Atlantide. Il a fait un pacte avec le dieu Hadès : En échange de deux semaines comme un homme mortel, il doit retourner sur l’Olympe avec une âme humaine. L'âme de Megeara.

   Avec une société secrète tentant de ruiner son expédition, et de mystérieux accidents qui ne cessent de menacer sa vie, Megeara refuse de se laisser intimider. Elle sait qu’elle se rapproche de l'Atlantide et en le faisant, elle comprend la vérité sur ce qu’est vraiment Arik.

   Pour Arik sa quête n'est plus aussi simple. Aucun être humain ne peut connaître l’existence des Dream-Hunters. Son rêve d'être mortel s'est rapidement transformé en son propre cauchemar et le seul moyen de se sauver sera de sacrifier la seule chose pour laquelle il voulait être humain. La seule question est de savoir s’il le fera ?

 

Une mini-série dans la série...
Ce livre appartient à la "Trilogie Harbinger", qui comprend les livres :
Dark-Hunter #11 - Les chasseurs de rêves
Dark-Hunter #12 - Le dieu déchu 
Dark-Hunter #15 - Acheron

 


- On en parle sur le forum -
Dark-Hunter #11 : Les Chasseurs de rêves



LE SAVIEZ-VOUS ?

L'histoire derrière l'histoire...
L'ensemble du concept des Dream-Hunters a commencé à partir d'un lapsus alors que Sherri parlait des Dark-Hunters. A peine avait-elle sorti ce mot qu’elle a eu l'idée pour l’histoire des Dream-Hunters. 

L'idée d'utiliser une discothèque dans le livre vient de l'enfance de Sherri. Sa sœur aînée avait l'habitude de jouer constamment quand elle était petite, ce qui incitait Sherri à pleurnicher comme un chien blessé. Quand elle a commencé à écrire The Dream-Hunter (Les Chasseurs de Rêves), elle l'a fait à la fois comme un hommage à l'obsession de sa sœur.

Lorsque St. Martin’s Press a décidé de faire des couvertures rigides, Sherri était consternée. Ses fans avaient déjà deux livres par an, et bien qu'un grand format coûte plus cher, elle ne voulait pas abuser de leurs poches. En guise de compromis, elle et son éditeur travaillèrent sur un accord pour garder deux romans Dark-Hunters par an, et qui comprenait aussi les Were-Hunters, tandis que les histoires des Dream-Hunters sortiraient en format poche.

A propos de "The Dream-Hunter / Les chasseurs de rêves" (#11) :

"Beaucoup de fans ont demandé pourquoi je n'ai pas commencé la série des Dark-Hunters avec ce livre car il remonte dans le temps (bien avant Night Pleasures / Les démons de Kyrian ). La raison est simple, ce livre mène droit à ACHERON et il donne des détails qui auraient été oubliés si j'avais commencé la série avec ce livre 7 ans plus tôt. Donc, si vous êtes un maniaque de la chronologie, lisez-le en premier. Si vous voulez me faire confiance s'il vous plaît lisez-le en suivant l'ordre [de lecture]."

- Sherrilyn Kenyon -

 


<= Livre précédent   Livre suivant =>

 

NOS AVIS SUR "LES CHASSEURS DE RÊVES"

Celui d'Aliénora

Dans ce onzième roman de sa série phare, Sherrilyn Kenyon pour la première fois met en scène un de ses Dream-Hunter. Autre branche de Chasseurs dans la pyramide de protection, ils épaulent à leur manière les Dark-Hunters et les Were-Hunters pour protéger l'humanité. On ne les avait aperçus jusqu'ici, qu'en tant que personnages secondaires. D'abord dans Night Pleasures (Les démons de Kyrian) avec D'Alerian, qui veille sur Kyrian, dans Kiss of the Night (La descendante d'Apollon), avec D'Aria, qui elle veille sur Wulf et va jouer un rôle majeur dans son histoire avec Cassandra, M'Adoc aussi, qui a un rôle important mais peut-être mal perçu dans dans intégralité, dans Dance with the Devil (Le loup blanc). Concernant ce dernier, un mystère plane après la lecteur de ce livre : Pourquoi refuse t-il d'être appelé par son vrai nom ? Pourquoi ce prénom est identique à celui du père de Nick Gautier ? Cet homme a des secrets...

La principale particularité de ce roman, c'est que c'est un bond dans le passé, en effet, l'action se déroule en 1996, bien avant les évènements du tome 1 (en 2002 ou par là). Et puis, on est très loin de la Nouvelle-Orléans, et même très loin de l'Amérique... nous naviguons sur les eaux grecques ! On découvre quelques personnages intéressants, comme le sarcastique frère d'Arik, Solin, qui je pense, pourrait être développer dans l'avenir. Et ZT, le Chthonien, qui même s'il n'est que de passage (très bref le passage), pique ma curiosité du simple fait qu'il est un semblable de Savitar. J'ai adoré rencontrer aussi Hadès et Perséphone, l'occasion aussi pour Kenyon de faire un clin d'oeil au mythe d'Orphée et Eurydice et d'évoquer l'histoire d'amour entre Artémis et Orion... Je me demande demande s'il en sera de nouveau question un jour, car cette anecdote sur Artémis, glissée mine de rien entre deux lignes et appuyée par Arik, lui-même un dieu, tend à prouver qu'Artémis elle aussi, cache aussi des choses sur sa personnalité et son passé... ne serait-elle pas si garce, au fond ?

En France, l'éditeur a fait le choix étrange de créer une série à part pour les livres de la série dans les héros seront des Dream-Hunters. En tant que lectrice VO pour cette série, je ne comprend absolument pas ce choix éditorial, d'autant plus que Sherrilyn Kenyon elle-même, à de nombreuses occasions, à précisé que "Dark-Hunters, Were-Hunters, Dream-Hunters et Hellchasers sont des personnages qui font tous partie de la série Dark-Hunter". Et puis, comme selon le site de l'auteur, seuls 5 titres prétendent à cette particularité dans la série, et que le dernier est paru en 2011, je ne vois pas l'intérêt. Rien ne dit que Sherrilyn Kenyon écrira beaucoup ou régulièrement des livres avec des Dream-Hunters pour héros.
Non, ces livres font partie de la série. Et il suffit de les lire pour sans rendre compte.

Avec l'histoire d'Arik, c'est le mythe de l'Atlantide que Sherrilyn Kenyon met en avant, et de fait, ce livre a beaucoup à voir avec le charismatique Acheron et sa mère Apollymi, qui tient un rôle que je qualifierais de majeur dans ce livre. On retrouve Katra sous un nouveau jour, et elle semble avoir un lien, encore indéfini avec Artémis... et bon sang, le bateau s'appelle le Simi !!! Pourtant Acheron n'est pas évoqué, il est inconnu pour les membres d'équipage... étrange...

Sur le net, les avis sabordent en masse ce livre jugé trop différent, qui s'éloigne des Dark-Hunters mais pourtant, il n'est pas plus différent que les livres dont les héros étaient des Were-Hunters (Garous), qui eux n'ont aucun lien avec les Dark-Hunters, à l'inverse des Dream-Hunters.
Je pense que beaucoup de lecteurs sont influencés en grande partie par le choix éditorial, comme il est présenté comme une nouvelle série (et qu'il est écrit nulle part qu'ils ont un lien avec les autres livres), ils sont d'emblée perçus et appréhendés différemment. Et devant le nombre d'avis négatifs, plusieurs les évitent, tout simplement. Et c'est dommage, car Sherrilyn Kenyon nous montre simplement à sa façon un nouveau type de personnage qui a son importance dans cet univers, comme elle l'a fait précédemment pour les Were-Hunters, puisqu'ils travaillent de paire avec les Dark-Hunters et surtout, ils ouvrent de nouvelles possibilités pour l'avenir de cette série.

Ce serait vraiment un tort de faire l'impasse sur ces livres, car on louperait des pans entiers de la série.
 
Celui d'Hylonomé :

 


Les avis de nos partenaires :

    


Texte original © Sherrilyn Kenyon
Traduction © Dark-Hunter Francophone